Remettre en route son chauffage

Publié le : 24/03/2017 15:40:23
Catégories : Chauffage , Guides

Chaque année, il est conseillé de faire un tour complet de votre installation avant la mise en route de votre chauffage.
Cette vérification est conseillée surtout au début de l’automne afin de pouvoir agir, en cas d'imprévu, avant l’hiver. Pas besoin de connaître le principe de fonctionnement d'une chaudiere fioul ou comment réarmer une chaudière gaz !
Voici quelques vérifications que nous vous conseillons de réaliser, afin de passer l’hiver avec un maximum de confort.

Purger ses radiateurs, pas une obligation mais une action utile :

Au début de l’automne, il faut faire le tour de ses radiateurs avant de redémarrer la chaudière pour remettre en eau un circuit de chauffage. S’il est conseillé de purger ses radiateurs une fois par an, il n’est pas déconseillé de réaliser des purges intersaisons selon le fonctionnement de votre système.

1. Pourquoi purger ses radiateurs ?

D’un point de vue confort, un bon entretien des radiateurs permet d’améliorer la qualité de chauffage et d’éviter toute perte de chaleur.
Purger ses radiateurs permet d’expulser l’air emprisonné dans le circuit de chauffage. En effet, la présence d’air dans le circuit empêche la circulation de l’eau dans les éléments de vos radiateurs.
D’un point de vue économique, purger ses radiateurs vous aidera à réduire votre consommation d’énergie.
 

2. Comment purger vos radiateurs ?

Vous pouvez vous-même purger vos radiateurs. Pour cela équipez vous d’un récipient et d’une clé à pan carrée (ou tournevis à tête plate).
Ensuite :

  • Arrêter la chaudière ou couper l’alimentation électrique du circulateur.
  • Patientez 3 minutes pour ne pas mélanger l’eau et l’air.
  • Placez votre récipient sous le purgeur.
  • A l’aide de la clé à pan (ou du tournevis), ouvrez la buse de purge (sens inverse des aiguilles). Vous entendrez sûrement des sifflements correspondant à l’air qui s’échappe
  • Lorsque que vous apercevez des gouttes d’eau sortir, refermer le purgeur.

Faites réaliser une révision complète de votre chaudière

L’entretien de votre chaudière est obligatoire une fois par an.
Ne négligez pas la remise en route chaudiere fioul ou mise en route d'une chaudiere gaz chez vous ! Un mauvais entretien de la chaudière peut provoquer des risques d’intoxication au monoxyde de carbone.
La révision d’une chaudière consiste à vérifier l’appareil en lui-même, effectuer un nettoyage de l’appareil, un réglage éventuel et une évaluation des polluants atmosphériques.

L’entretien de votre chaudière doit être obligatoirement réalisé par un professionnel qualifié.
A chaque entretien, le professionnel est tenu d’établir une attestation d’entretien dans un délai de 15 jours suivant sa visite.

Vérifier le niveau d’eau de votre chaudière avant sa remise en fonctionnement.

Vous ne le savez peut être pas, mais l’eau de votre chaudière a tendance à diminuer chaque année.
Cette baisse de niveau d’eau provoque une baisse de pression, diminuant la puissance de votre chaudière. A terme, un arrêt complet risque de s'effectuer.

Pour vérifier la pression de votre chaudière, il vous suffit d’ouvrir votre chaudière et regarder la pression indiquée sur le manomètre. A titre indicatif, la pression d’une chaudière est généralement comprise entre 1 et 1.5 bars.

La vérification du niveau d’eau de la chaudière est d’autant plus importante si, en amont, vous avez purgé vos radiateurs. En effet, lorsque vous effectué la purge de vos appareils, quelques gouttes d’eau peuvent s’en échapper.
Ces quelques gouttes d’eau suffisent à faire baisser la pression de votre chaudière.

En cas de pression d’eau insuffisante, ouvrir le robinet placé sous la chaudière (voir notice du constructeur) afin de remettre de l'eau dans la chaudière, en surveillant l’aiguille du manomètre. Lorsque celle-ci revient entre 1 et 1.5 bars, fermer le robinet.

Vérifier le thermostat d’ambiance

Votre thermostat fonctionne avec des piles, changez-les systématiquement une fois par an.
Si vous n’avez pas de thermostat d’ambiance, pensez à consulter notre rubrique de conseils. Nous vous accompagnons pour que vous puissiez bien choisir votre thermostat d'ambiance.

Nous vous aidons également à l'installer par vous-même. Un thermostat d’ambiance permet de réaliser des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 7%.

Vérifier le circulateur

Après la remise en route de votre chaudière, assurez-vous que votre circulateur tourne bien.
Il se peut qu’il soit bloqué. Un circulateur est bloqué quand il est grippé par des dépôts de boues.
Pour le débloquer:

  • Arrêter la chaudière
  • Dévisser la vis placée au centre du circulateur et avec un tournevis plat faite tourner l'axe situé derrière la vis. Attention, vous allez avoir de l’eau qui sort du circulateur !
  • Remettre la vis et la chaudière en marche.

Pour les circulateurs équipés d’un purgeur:

  • Dévisser légèrement l’écrou moleté
    Il est préférable de prendre un chiffon car il est normal que de l'eau sorte du circulateur.
  • Mettre la chaudière en marche en position chauffage et vérifier que le circulateur tourne normalement, certains circulateurs sont équipés d'un purgeur automatique.
  • Vérifiez que la valve du purgeur soit légèrement dévissée.

Désembouer son installation

Afin de garder une installation de chauffage propre, et de préserver les performances de l'installation, il est conseillé de désembouer son installation. Il est important d'utiliser un neutralisant après le désembouage.
A l'intérieur de votre circuit chauffage, des boues se créent avec le temps et diminuent les performances énergétiques de votre chaudière.
Pour faire face à cela, il est également possible d'installer un filtre magnétique. Vous le retrouvez également sous la désignation de "pot à boues", car il attire les boues magnétiques jusqu'à son aimant, qui s'entassent ensuite autour de lui et dans son récipient.



Ceux qui ont lu l'article ont également apprécié

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Accepter

En visitant ce site vous acceptez l’utilisation de cookies pour l’amélioration de la qualité de votre visite et la mesure de la fréquentation de nos services, ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies cliquez-ici